29.8.15

Playground shawl

Les nouveaux outils du web nous rendent fainéantes, et je mets plus facilement sur mon Pinterest les modèles de châles qui me plaisent que je n'écris de billets sur ce blog.

Mais là, j'ai tellement flashé sur cette belle idée que j'ai vraiment eu envie de la partager ici avec vous !



C'est un triangle tricoté en biais, avec un fil "long print" (Caterpillargreen Yarns en l'occurrence), agencé en une teinte de "fond" et des rayures en dégradé. Sur le modèle de la créatrice, c'est le fil qui a décidé de la taille des rayures : la teinte de fond est tricotée en point mousse, le dégradé dans une simple point de filet dentelle. Et je trouve l'effet splendide, l'idée est vraiment magnifique pour faire quelque chose de très simple à tricoter avec un résultat spectaculaire.

Si vous n'arrivez pas à trouver le fil (comme pour beaucoup de teinturières indies, il faut soit tomber pile poil au moment de la mise en vente, ou pré-commander lorsqu'elle prépare son bain), il est cependant très possible de recycler l'idée :
  • avec des restes de fils de couleurs + une pelote ou deux de teinte neutre pour faire les rayures pleines
  • avec un autre fil "long print", éventuellement mixé avec un uni (chez Annette, vous pouvez mixer une Mini Mochi - je dirais 2 pelotes - et un mérinos fin - 50g devraient suffire), et des aiguilles 4 ou 4,5 mm comme indiqué dans les explications
  • en composant votre dégradé dans la gamme de Renaissance Dyeing, en fil dentelle tricoté avec des aiguilles 3 mm : a priori, on doit pouvoir faire des choses intéressantes en choisissant plusieurs échevettes de 25m pour la dentelle en couleur, et un écheveau de 250m pour la teinte de fond des rayures mousse. Si je teste, je vous donnerai les quantités exactes, mais les aventurières peuvent déjà se lancer :-)



Modèle : [Playground shawl], de Lete's knits, fiche gratuite (en anglais) sur le blog de la créatrice.

Si vous l'adaptez, montrez-nous !!

10.8.15

Vous reprendrez bien un peu de Lot ?

Moi, j'y retourne le we prochain :-) Entre autres pour participer à cette conférence, en attendant, un jour prochain, d'aller visiter la Grotte Chauvet Pont d'Arc, dont la reproduction visitable a ouvert cette année... Si le cœur vous en dit, vous me trouverez certainement à l'entrée : c'est ma maman qui organise, et je suis donc réquisitionnée d'office :-)


Le Lot et la Laine 2015 : butin

Comme vous vous doutez bien que je n'ai pas acheté qu'un cône d'alpaga au Lot et la Laine, voici donc la suite de mon butinage...

Évidemment, j'ai fait une partie de mes emplettes sur le stand de Renaissance Dyeing... quand on est à demeure pendant presque 2 jours sur le stand, c'est difficile de résister !

PICT1250

De la BFL, que personnellement je trouve trop luxueuse pour faire des chaussettes : j'en fait plutôt des châles, comme Cherished. J'ai déjà une petite idée derrière la tête pour celui là, mais chut ! je peux encore changer d'avis...

PICT1244

Et de la Lace, qui a déjà sa destination... sur laquelle je ne serai pas plus bavarde :-) Faut bien ménager un peu le suspens... et je suis incapable de dire quand le modèle verra le jour, je pioche dans mes stocks au fil de l'inspiration du moment...

PICT1241

Et enfin un merveilleux mélange de coton et lin teint au pastel, que je n'avais pas repéré jusque là, et qui fera très certainement un châle ou une étole d'été. Le fil est un peu plus épais que de la lace, un peu plus fin qu'un light fingering, et il restitue la couleur du pastel exactement comme le "bleu charrette" que j'ai dans la tête quand je pense au pastel.


Pour rester dans les teinturières, j'ai découvert cette année les fils de Lilou, qui travaille à la teinture chimique... mais avec quel talent !

Photo volée chez Célia
J'ai passé un bon moment pour faire mon choix, parce que presque tout me plaisait. J'ai finalement été étonnamment raisonnable, avec seulement deux écheveaux de mérinos fingering superwash, que je mélangerai ensemble.

PICT1237

Si j'avais su combien il y a de personnes dans la file d'attente pour s'inscrire à son Club... je me serais sans doute lâchée un peu plus. Mais bon, par moment, c'est bien aussi de se limiter un poil : je n'ai pas 4 mains, ni plus de 24 h par jour, hein !

Photo volée chez Géraldine

J'ai retrouvé Marie et ses soies (stand du fond sur la photo), qui avait cette année des soies du Laos qui ne m'ont pas laissée de marbre ! C'est de la teinture artisanale, avec des dégradés à se damner... donc j'ai envoyé le banquier et ses râleries à tous les diables : que voulez vous qu'on fasse devant des bleus et des gris pareils, hein ? et encore, vous ne pouvez pas les toucher !

PICT1230

Plus raisonnable mais néanmoins très joli, j'ai aussi acheté du Maco Mérinos d'Arles, vendu sur le stand de De Rerum Natura, qui si j'ai bien tout compris transforme (avec talent d'ailleurs) désormais tout le fil de Macomerinos.fr.

PICT1253

Les deux sont destinés à être travaillés ensemble, j'adore mélanger des fils unis avec des multicouleurs. C'est un fingering très gonflant et doux, qui fera peut-être plutôt un ouvrage cadeau, pour moi ou l'une des femmes de ma famille, car il est fort possible que le fil soit à l'avenir tout à fait introuvable. Mais si je lui trouve des substitutions pertinentes, promis, vous aurez une fiche :-)

Last but not least, j'ai acheté du fil à l'une des merveilleuses organisatrices du Lot et la Laine, celle par qui j'ai connu le festival à dire vrai, j'ai nommé Maria, alias Faerie Fiber dont vous pouvez retrouver les fibres et fils sur A little market.

PICT1257

Un merveilleux mélange 20% cachemire, 30% merinos, 50% soie, filé main en single et teint à la maison, dans de superbes tons d'orangé et de mauve, audacieuse et lumineuse association. Bref, une pure gourmandise ! Celui là, je pense que j'aurai du mal à m'en défaire, j'en rêve déjà autour de mon cou !

Voilà un peu de ce qui fait le Lot et la Laine : des fils d'exception, des rencontres d'exception, dans un lieu d'exception. Si vous n'y êtes encore jamais allées, réservez un peu de place dans votre planning de juillet 2017... Pour les impatientes, il est cependant possible qu'en 2016 il y ait une première édition... en Bretagne ! Une région tout aussi chère à mon cœur, car elle est celle de mes ancêtres, très différente du Lot et de Midi Pyrénées, mais largement aussi belle, gourmande et captivante... En principe, les années paires, je vais en Italie, mais s'il y a un festival de laine en Bretagne, les choix seront cornéliens !

A suivre donc...

9.8.15

Le Lot & la laine 2015 : photos volées

Comme je l'ai déjà dit, je n'ai fait aucune photo au Lot et la Laine cette année, et mon homme avait préféré rester à l'ombre de notre gîte pour se préserver de la canicule... même si, fort heureusement, le week-end du festival n'a pas été le plus chaud de notre séjour lotois.

Alors pour vous raconter un peu comment j'ai vécu cette édition du festival, je suis allée voler quelques photos sur les blogs des visiteuses et des exposants (qui j'espère me pardonneront, mais le cas échéant, faites moi savoir si cela vous gêne : je dépublierai vos photos) , que j'entremêle avec les photos de mon butin.

J'ai commencé mon festival par un atelier de dentelle estonienne animé par Carla Meijsen, à qui je vole la première photo, sur laquelle on me voit, de dos, aussi studieuse que toutes les participantes :-) J'ai beaucoup apprécié cet atelier, où j'ai pu apprendre des choses que je ne connaissais pas, ou que je n'avais pas complètement captées dans les deux excellents livres que j'ai pourtant sur les châles estoniens (que Carla avait aussi d'ailleurs), et que vous pouvez toujours trouver chez Annette : Knitted Shawls of Helga Rüütel (avec les châles traditionnels, qui sont en fait des étoles rectangulaires) et The Haapsalu Scarf (avec des variantes carrées et triangulaires).

J'ai soigneusement pris des notes, et conservé le petit échantillon tricoté pendant l'atelier, et vous verrez donc très certainement ces techniques apparaître un de ces jours dans quelque modèle. C'était la première fois que je participais à un atelier, et vraiment, je ne le regrette pas. Même à l'heure d'internet où l'on peut trouver moult explications sur la toile, la médiation de l'enseignant reste incomparable.
Vous trouverez, dans différents billets, d'autres photos du festival sur le blog de Carla, qui semble elle aussi avoir beaucoup apprécié le festival.

Photo volée sur le blog de Carla Meijen, designer et enseignante.


Ensuite, j'ai passé pas mal de temps sur le stand d'Andie, dont vous pouvez retrouver un billet sur le festival. C'est toujours pour moi un moment extrêmement gratifiant et agréable de rencontrer celles qui utilisent mes fiches, ou d'échanger avec des tricoteuses / crocheteuses dont je lis régulièrement les blogs. Mes activités "lainières" tissent un réseau virtuel dont le Lot & la laine permet de nouer plus étroitement les fils : là encore, rien de plus précieux que les moments partagés "en vrai", même s'ils sont brefs.

C'est sur le blog de Lili Marlaine, que j'avais déjà rencontrée il y a deux ans sur le stand d'Annette, que je vole la photo d'illustration. Elle avait son beau sac bleu, au moins aussi chouette en vrai que sur ses photos, et dont elle a fait depuis une seconde version pour une de ses amies. Dans le même billet, vous trouverez un petit film de sa visite au Lot & la laine.

Photo volée sur le blog de Lili Marlaine

Elle a déjà commencé sa version de "Lumière dans la nuit", pour laquelle nous avons construit une harmonie de tons amérindiens du plus bel effet, qui met en évidence le potentiel de personnalisation du modèle.

Photo volée sur le blog de Lili Marlaine

En face de nous, il y avait Anisbee et Lilofil, à qui j'ai acheté la fiche du chouette châle "Avant l'orage", dont la version jaune et grise est épinglée devant le stand. Comme je m'y suis prise un peu tard, elle n'avait plus de fils permettant de le tricoter, donc je fouillerai dans mes stocks, suffisamment conséquents pour que je trouve matière à...

Photo volée sur le blog d'Anisbee


En parlant de stocks, hem, j'ai intérêt à m'agiter des aiguilles et du crochet avant que les fils n'aient complètement envahi mon appartement...

Pour commencer, comme j'avais acheté un cône d'alpaga dentelle crème il y a deux ans, que je n'ai pas encore commencé à utiliser, je lui ai acheté un copain brun foncé sur le stand des Alpagas du Quercy, qui ont bien étoffé leur élevage depuis deux ans, et dont j'irai visiter la ferme un de ces jours. Il paraît qu'il y a 23 couleurs de toisons d'alpaga, dont on obtient les nuances en croisant les animaux lors de la reproduction. Je trouve ça totalement magique... et j'adore toujours la douceur de l'alpaga ! Trop chaud à travailler en plein été, j'ai soigneusement rangé mon cône, mais je compte les ressortir tous les deux cet hiver...  par exemple pour en faire de la dentelle estonienne multicolore, tiens !
Photo volée sur le blog d'Aiguilles & Co

La suite du butin dans un prochain billet...

25.7.15

Flower Power : la fiche en français est disponible sur le site de Renaissance Dyeing

Ce petit col au crochet a bien plu aux visiteuses du Lot et la Laine qui sont passées sur le stand de Renaissance Dyeing. Avec certaines d'entre elles, nous nous sommes bien amusées à créer une nouvelle harmonie de couleurs en plongeant dans le casier aux échevettes d'Andie, qui est une vraie tentation pour les yeux et pour les mains :-)

Je vole une photo sur le blog de L'Ile aux fils, qui était installée juste en face de nous avec Anisbee pour vous les montrer (cette année, mon homme a préféré rester à l'ombre, et pour ma part, j'étais bien trop occupée pour prendre des photos).



Mais revenons à notre sujet, je vous parlerai du Lot et la Laine dans un prochain billet...


_MG_1251_

Flower Power se compose de 36 fleurs crochetées en 12 couleurs différentes, assemblées ensuite en continu dans des carrés de dentelle de couleur naturelle.

Vous pouvez ensuite le porter comme une infinity scarf, un petit cache épaules, ou un col gai et douillet en l'enroulant deux fois autour de votre cou.
Selon votre humeur et votre tenue, vous le ferez pivoter pour mettre en évidence les couleurs de votre choix.

La fiche contient des explications écrites + des grilles pour la construction de chaque élément et leur assemblage, réalisé sans aucune couture (vous savez que c'est mon petit challenge personnel pour chaque modèle), avec un crochet 2,5 mm. Comme d'habitude, faites votre échantillon et n'hésitez pas à changer pour un crochet mieux adapté à votre tension personnelle, 2 mm si vous crochetez lâche, 3 mm si vous crochetez plutôt serré : l'objectif est d'obtenir une bonne définition des points, tout en conservant beaucoup de souplesse à l'ouvrage.





Andie vous propose le modèle en kit avec le fil adapté (2 écheveaux de 250m de fil dentelle en couleur naturelle + 12 échevettes multicolores pour les fleurs), avec par défaut les couleurs de mon prototype (un cercle chromatique). Mais rien ne vous empêche de modifier les couleurs, en allant fouiller dans la large gamme des fils dentelle.

Sur la page de la fiche, vous pourrez choisir vos options : avec fiche PDF à télécharger, fiche papier livrée avec le fil, ou les fils seuls si vous décidez d'en refaire d'autres une fois le premier terminé.

Pour le moment, seule la fiche en français est disponible, je prépare la traduction en anglais dans le courant de l'été. 

J'espère que vous vous amuserez autant à le réaliser que je l'ai fait en le créant !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails